2018-02-02

Dans cette newsletter

ACTUALITES

L’UVCW et l’Association nationale des Communes du Bénin (ANCB) signent une convention de collaboration

ANCB                       Logo UVCW horizontal

L’UVCW et l’ANCB ont en effet formalisé les liens et échanges entretenus depuis plusieurs années maintenant à travers une convention de collaboration signée par les deux parties dans le cadre du Programme fédéral de Coopération internationale communale (PCIC) 2017-2021.

Les deux Associations s’engagent par ce biais à renforcer les capacités de l’ensemble des communes béninoises et leurs associations représentatives (nationales et départementales) à prendre en charge leur propre développement. Plus spécifiquement, elles désirent, à travers cette convention, collaborer dans le cadre d’un nombre d’activités phares, et recherchent de cette façon une efficacité maximale doublée d’économies d’échelle. Parmi ces activités, citons, sans être exhaustifs, d’une part l’organisation en commun de plaidoyers qu’il s’agirait de mener auprès des autorités nationales béninoises afin d’en maximiser l’efficacité, et d’autre part la diffusion des acquis du Programme auprès de l’ensemble des communes du pays.

Adaptation au changement climatique – Consultation publique ouverte sur la stratégie de l’UE

Les citoyens mais aussi les organisations sur le territoire de l’Union européenne, dont les communes, sont invités à participer à l’évaluation de la stratégie de l’UE sur l’adaptation au changement climatique en répondant à la consultation publique ouverte lancée au mois de décembre dernier et ouverte jusqu’au 1er mars prochain.

La stratégie de l’UE sur l’adaptation au changement climatique (adoptée en avril 2013) vise à accroître la résilience du territoire de l’Union européenne en améliorant la capacité de tous les niveaux de gouvernement à faire face aux impacts du changement climatique. Pour ce faire, l’UE prévoit différentes actions à mener, dont:

  • fournir des lignes directrices pour encourager tous les États membres à adopter des stratégies d’adaptation globales;
  • favoriser une meilleure prise en compte du changement climatique dans la PAC (Politique agricole commune);
  • introduire l’adaptation dans le cadre de la Convention des Maires: la Commission soutiendra l’adaptation dans les villes, notamment en lançant une initiative par laquelle les autorités locales peuvent s’engager volontairement à adopter des stratégies d’adaptation locale;
  • fournir des fonds en soutien au renforcement des capacités et intensifier les mesures d’adaptation en Europe (2014-2020) et particulièrement dans les zones vulnérables (zones côtières, aménagement urbain, gestion durable de l’eau, lutte contre la désertification et les incendies de forêt,…).

 

Consultation publique sur les fonds de l’UE dans le domaine de la cohésion

La Commission européenne présentera cette année ses propositions pour les prochains programmes financiers applicables après 2020 ainsi que pour le paquet législatif lié à la politique de cohésion. Pour alimenter ces propositions, la Commission européenne vous suggère de contribuer à l’avenir des Fonds de l’UE! Intéressés?

Mais de quoi parle-t-on concrètement ? Pour rappel, Le FEDER (Fonds Européen de Développement Economique Régional) fait partie des Fonds de la politique de cohésion, et couvre des investissements prioritaires pour l’UE dans des domaines tels que la recherche et l’innovation, le soutien aux PME, l’énergie propre, la protection de l’environnement, les technologies numériques, le développement urbain, ou encore la mobilité. Encore mieux, ces Fonds donnent lieu à une gestion partagée entre l’UE et les autorités nationales, régionales ou locales.

L’UVCW vous propose donc de participer à cette consultation publique en ligne, ouverte jusqu’au 8 mars 2018. A noter que cette consultation est également ouverte à l’ensemble des citoyens et parties intéressés par la politique de cohésion de l’Union européenne.

Politique de coopération internationale de Wallonie-Bruxelles avec la Tunisie – Avis du CWBCI

 CWBCI

Outre le rapport précité, le CWBCI a publié un avis d’initiative relatif à la politique de coopération internationale de Wallonie Bruxelles avec la Tunisie, faisant suite à la mission effectuée du 22 au 26 octobre 2017, durant laquelle une délégation du Conseil a rencontré des représentants de l’État et de la société civile. Cet avis d’initiative permettra, à l’occasion de l’élaboration du prochain programme de coopération de la Commission mixte entre Wallonie-Bruxelles et la Tunisie, d’évoquer les thématiques préalablement ciblées:

  • la décentralisation et la démocratie locale
  • les droits économiques et sociaux (dette, droit à la santé, migrations, ALECA)
  • les droits des femmes et l’égalité de genre
  • les médias

L’identification de ces priorités et des recommandations y afférentes peuvent ainsi faciliter la prise de décision des Gouvernements de la Wallonie, de la Fédération Wallonie-Bruxelles ainsi que de la Communauté germanophone et du collège de la COCOF, pour traduire et réaffirmer la volonté exprimée dans la Note de politique internationale 2014-2019, de soutenir la consolidation des capacités démocratiques et de la société civile tunisienne.

Plus d’infos

 

Conseil Wallonie-Bruxelles de la Coopération internationale (CWBCI) – Le dernier Rapport d’activités est paru!

 CWBCI

Le CWBCI, en tant qu’organe représentatif de la société civile et des acteurs institutionnels, œuvre en faveur de la concertation sur les questions de coopération internationale, et assure sa mission consultative auprès des gouvernements qui l’ont créé. Ce faisant, le CWBCI – dont l’UVCW est un membre actif – permet d’anticiper au mieux l’impact des politiques adoptées dans ce domaine, et d’ouvrir la négociation entre acteurs agissant dans la coopération internationale. Ce rapport présente notamment les nouvelles configurations du CWBCI suite aux récentes modifications législatives, les conclusions du Forum relatif aux priorités de coopération, ainsi qu’une série d’avis dont ceux repris ci-après, portant sur:

  • l’idée de mise en place d’un cours d’éducation à la citoyenneté dans l’enseignement obligatoire en Communauté française de Belgique
  • les recommandations relatives à la Note de politique internationale 2014-2019 des Gouvernements de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de Wallonie
  • le projet de décret relatif à la coopération Wallonie-Bruxelles au développement
  • la deuxième stratégie wallonne de développement durable
  • le débat wallon dans le cadre du TTIP et du CETA et leur impact sur les pays en développement

 

La CTB devient Enabel, l’Agence belge de développement

Enabel

Depuis le 1er janvier 2018, la Coopération technique belge (CTB) se nomme Enabel. L’Agence belge de développement, dont le nom fait référence au verbe anglais to enable, qui signifie permettre, rendre possible, faciliter et autonomiser (to empower), est une réponse au nouveau paradigme de développement apparu en 2015. A travers cette réforme, le Gouvernement belge entend aligner sa politique de développement sur l’Agenda 2030 pour le Développement durable et les Objectifs de développement durable (ODD).

Plus qu’un changement esthétique, la Coopération technique belge repense son modèle d’organisation et son articulation avec la DGD, avec pour mission de mettre en œuvre et de coordonner la politique belge en matière de développement international. Enabel aura un mandat plus vaste et effectuera aussi des missions pour le compte d’autres services et institutions publics belges (publics comme l’UE ou privés comme la fondation Bill & Melinda Gates) afin de renforcer l’impact de la Belgique en matière de développement. Cette flexibilité d’acteurs concerne également les instruments qu’Enabel peut désormais déployer (subventions, prêts, mécanismes de financements innovants).

L’Agence entend ainsi faire office d’interface entre des organismes publics fédéraux belges et des donateurs belges ou étrangers pour des interventions de développement international, de préférence dans des pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire.

Plus d’infos

AGENDA

Bilbao 2018 – Conférence du CCRE sur l’égalité, la diversité et l’inclusion

bilbao 2018

Evénement phare – le plus grand de son genre en Europe – cette Conférence rassemblera plus de 500 maires, élus locaux et régionaux, personnalités de premier plan et experts en matière d’égalité, de diversité et d’inclusion, dans le but de réfléchir à comment bâtir des communautés attrayantes et assurer le bien-être et la qualité de vie de tous les citoyens en matière d’égalité, de diversité et d’inclusion: égalité femmes-hommes, participation citoyenne, droits LGBT+, intégration des migrants, droits humains, services publics, emploi, Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU,…. sont autant de thématiques qui y seront abordées!

Pour prendre connaissance de l’ensemble des événements à venir, nous vous invitons à consulter la rubrique Agenda de notre espace International.

APPELS A PROJETS

Erasmus+ – Des échanges plus simples entre écoles en Europe

Erasmus partenariats échanges scolaires

Une nouvelle action est en effet proposée à partir de cette année dans le secteur scolaire: les partenariats d’échanges scolaires, qui se basent uniquement sur la mobilité (du personnel et des élèves) et est possible entre deux écoles seulement.

Ces partenariats ont pour but de permettre aux équipes éducatives et aux élèves de travailler ensemble sur un projet commun et de se rencontrer pour des échanges mutuellement enrichissants.

Plus d’infos

 

Erasmus+ – Rappel du calendrier pour les diverses Actions-clés

 erasmus+

Avec un budget inégalé en 2018, le programme européen pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport n’attend que vos candidatures dans ces domaines!

Le Programme se décline pour rappel en 3 Actions-clés:

  1. mobilité des individus
  2. coopération en matière d’innovation et d’échanges de bonnes pratiques
  3. soutien à la réforme des politiques

auxquelles s’ajoutent deux autres Actions, que sont les Activités Jean Monnet d’une part, et le Sport d’autre part.

Erasmus+ 2018

Voir notre fiche-programme Erasmus+

Voir le site de l’AEF Europe

 

Villes européennes pour un commerce équitable et éthique

La Commission européenne invite les communes belges à faire part de leurs initiatives et projets afin de sensibiliser leur population au commerce éthique et équitable à leur niveau.

Le présent appel à projets vise en effet à récompenser le rôle joué par certaines villes européennes dans les domaines sociaux, économiques et de la durabilité environnementale dans le commerce international. L’accent est particulièrement mis sur les pratiques commerciales éthiques et équitables, qui soutiennent un développement durable et inclusif.

Les villes candidates doivent déposer un dossier, avant le 13 avril 2018, de préférence en anglais et n’excédant pas 5.000 mots, qui répond à sept questions formulées par le Secrétariat et contient un résumé d’éléments démographiques de base. Parmi les éléments importants à souligner dans le dossier, figurent:

  • le leadership, la vision et la stratégie du candidat pour intégrer le développement et l’éthique dans le domaine du commerce
  • les initiatives prises par le candidat pour sensibiliser, éduquer ou coopérer avec les acteurs-clés
  • les effets des politiques menées par le candidat, notamment sur le changement de comportement

Le lauréat du prix recevra le titre de EU City for Fair and Ethical Trade 2019. Il bénéficiera d’une visibilité accrue et d’une réputation de pionnier dans les domaines du commerce éthique et durable. Ses projets seront promus au sein d’un large réseau d’autres villes européennes. Enfin, il bénéficiera d’un an de soutien de la part du Centre du commerce international (http://www.intracen.org/) et de fonds de la Commission européenne pour mener à bien un projet de développement durable.

Plus d’infos

FEDER – Actions innovatrices urbaines – Troisième appel à propositions – 2017

Cet appel à projets vise à soutenir les aires urbaines pour mettre en œuvre des solutions nouvelles et innovantes afin de faire face aux défis qu’elles rencontrent en matière d’adaptation au changement climatique.

Les priorités relevées dans le cadre de cet appel sont:

  • l’adaptation au changement climatique
  • la qualité de l’air
  • le logement
  • l’emploi et les compétences dans l’économie locale

Les actions financées quant à elles seront celles visant à:

  • promouvoir des infrastructures urbaines résilientes au climat: amélioration de la rétention d’eau, drainage urbain, systèmes d’égouts, normes de construction
  • développer et tester des outils pour établir de meilleurs inventaires de sources de pollution de l’air et des outils de modélisation à haute résolution pour identifier les points chauds de la pollution atmosphérique urbaine
  • limiter les déchets grâce à la remise en état des logements
  • assurer des marchés du travail inclusifs en offrant des chances égales à tous, y compris aux groupes marginalisés et vulnérables

Le présent appel s’adresses à toute autorité urbaine d’une unité administrative locale définie en fonction du degré d’urbanisation en tant que ville, banlieue ou agglomération comprenant au moins 50.000 habitants ou toute association ou groupement d’autorités urbaines d’unités administratives locales définies en fonction du degré d’urbanisation en tant que ville, banlieue ou banlieue où la population totale est d’au moins 50.000 habitants, ce qui peut inclure des associations ou groupements transfrontaliers, des associations ou groupements dans différentes régions et/ou États membres.

Date limite de candidature: 30/03/2018

Une session d’information est organisée le 22 février 2018 à Bruxelles

Plus d’infos sur cet appel à projets

 

INTERREG V France-Wallonie-Flandre – Dernier appel à projets

Le troisième et dernier appel à projets Interreg V est ouvert, et ce sur tous les axes du Programme et tous ses objectifs, à l’exception de l’objectif n°6 (anticiper et gérer les risques naturels, technologiques et industriels ainsi que les situations d’urgence).

Seuls 12,8 % du budget initial étant encore disponibles, la concurrence sera forte et les projets sélectionnés peu nombreux. La priorité sera donc donnée aux projets qui répondent le mieux à la stratégie et aux grands principes du programme, telle que la plus-value transfrontalière.

Une attention particulière sera également portée aux projets déposés sur l’objectif N°9 – Favoriser l’emploi et la mobilité transfrontalière des travailleurs et intégrer les marchés de l’emploi – afin que les résultats attendus par le Programme sur cette thématique puissent être atteints.

Clôture des candidatures: le 28/02/2018 à midi.

Plus d’infos

Prix international CGLU – Mexico – Culture 21 – 3ème édition

Le prix international CGLU – Mexico – Culture 21 a pour objectif de reconnaître les leaders – villes ou personnalités – qui se sont distinguées par leur contribution à la culture en tant que pilier du développement durable.

La catégorie « Ville » récompensera soit une ville, soit un gouvernement local ou régional dont la politique aura contribué de manière significative à établir des ponts entre les valeurs de la culture (le patrimoine, la diversité, la créativité et la transmission de connaissances) et la gouvernance démocratique, la participation citoyenne et le développement durable.

Le Prix reconnaîtra une politique, un programme ou un projet original qui inclue de manière explicite les principes de l’Agenda 21 de la culture. L’action récompensée devra par ailleurs être appliquée depuis au moins deux ans, et il faudra apporter les preuves de l’impact et du succès obtenus.

Le prix est ouvert aux membres directs et indirects de Cités et Gouvernements locaux unis (CGLU), tous les gouvernements locaux ou régionaux faisant partie d’une association ou d’une fédération de gouvernements locaux ou régionaux membre de CGLU étant eux-mêmes de fait membres indirects de CGLU.

La ville gagnante recevra un trophée réalisé par un artiste de Mexico ainsi qu’une reconnaissance signée par le Chef du Gouvernement de la Ville de Mexico et par le Président de CGLU.

Le projet présenté par la ville gagnante recevra en outre 50.000 euros, qui devront être utilisés pour la promotion internationale de ce projet (publication d’un livre, participation à des forums, visibilité internationale) et pour renforcer l’application locale de l’Agenda 21 de la culture.

Le Jury pourra octroyer le Prix à une ville unique, ou décider de partager le Prix (ainsi que la dotation correspondante) entre plusieurs villes.

L’appel à candidatures s’est ouvert le 2 novembre 2017 et se clôturera le 16 mars 2018.

Le règlement du concours et le formulaire de candidature sont disponibles sur le site du Prix international: http://www.agenda21culture.net/fr/prix/editions-de-prix/3eme-edition-2017-2018/categorie-city.

Pour prendre connaissance de l’ensemble des appels à projets en cours, nous vous invitons à consulter la rubrique Appels à projets de notre espace International.

RECHERCHES DE PARTENAIRES

Programme de Coopération internationale communale 2017-2021: à la recherche d’une nouvelle commune wallonne pour le groupe Bénin

La commune béninoise de Savalou est toujours à la recherche d’une nouvelle commune partenaire wallonne dans le cadre du Programme fédéral de Coopération internationale communale (PCIC), sa commune partenaire jusqu’en 2016 ne disposant malheureusement plus des ressources humaines nécessaires afin de conduire administrativement le projet.

La commune de Savalou (dont le dossier de présentation est disponible sur simple demande auprès du Service Europe-International, à l’adresse international@uvcw.be) souhaiterait en effet ardemment poursuivre le travail entamé depuis 6 ans déjà dans le cadre du Programme de CIC, et plus spécifiquement dans les domaines de coopération retenus pour la phase 2017-2021 au Bénin (v. http://www.uvcw.be/no_index/files/229-ppa—partie-ii—benin—revision-mars-2017.pdf): la gestion administrative locale (état civil, registre foncier, stratégies de taxation locale, GRH) en appui aux politiques financières.

Pour rappel, tous les frais directs encourus pour cette coopération sont couverts à 100 % par les subsides fédéraux, qui sont versés à la commune belge par voie d’avance. Ce sont l’expertise que la commune partage avec son homologue africain et le temps de travail consacré à la coordination du partenariat qui constitue son apport à la réussite des opérations.

Si donc votre Commune souhaite rejoindre cette démarche qui met en lumière toute l’expertise des pouvoirs locaux wallons et contribuer, à nos côtés et au sein d’un groupe nombreux et dynamique de communes, à améliorer les capacités d’une municipalité africaine à devenir autonome dans l’exercice de ses missions de service public, nous vous invitons à contacter notre Service Europe-International (international@uvcw.be – tél. 081 240 636), qui se tient à votre entière disposition pour toute information complémentaire.

Jumelage – Commune de Santillana del Mar (Espagne)

La Commune de Santillana del Mar souhaiterait établir des liens de jumelage avec une commune de Belgique, France, Pologne ou Portugal, comptant entre 1.000 et 5.000 habitants, dans les domaines suivants: art et culture, patrimoine, développement durable, et développement économique local. Les langues de communication privilégiées sont: l’espagnol, le français, l’anglais, et le portugais.

Plus d’infos

Jumelage – Commune de La Garnache (France)

La Commune de La Garnache souhaiterait établir des liens de jumelage avec une commune de Belgique, Allemagne, Espagne, Italie ou Portugal, comptant entre 1.000 et 20.000 habitants, dans les domaines suivants: patrimoine, jeunesse, sports, développement économique local, et agriculture et affaires rurales. Les langues de communication privilégiées sont: le français, l’anglais, et l’espagnol.

Plus d’infos

Pour prendre connaissance de l’ensemble des recherches de partenaires reçues (hors appels à projets spécifiques, repris uniquement dans notre newsletter internationale), nous vous invitons à consulter notre banque de données de recherches de partenaires.

Pour une recherche au sein de l’Union européenne, rendez-vous sur le portail Twinning du CCRE!

BONNE PRATIQUE

15 bonnes pratiques des membres du CCRE pour des collectivités durables

Les membres du Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE) ont identifié 15 initiatives pour rendre une commune ou une région plus durable. Nous vous présentons ci-dessous les 5 premières initiatives identifiées.

1. L’Écosse et l’adaptation au changement climatique – Les membres de la COSLA (Convention for Scottish Local Authorities) participent à un atelier des parties prenantes au Comité des Régions (CdR) sur l’évaluation de la stratégie de l’UE en matière d’adaptation au changement climatique. L’Écosse a également signé une Déclaration sur le climat, et les autorités locales, par leurs engagements volontaires, démontrent leur volonté d’agir pour réduire les niveaux d’émission de carbone et atteindre les objectifs nationaux.

2. La Suède, avant-gardiste des énergies renouvelables et biocarburants – L’Association suédoise des Régions et Autorités locales (SALAR) soutient l’utilisation et le développement des biocarburants dans la région d’Östergötland, qui contribuent à la croissance industrielle, permettent d’augmenter les opportunités pour le secteur agricole tout en favorisant la transformation vers une société sans fossile. Grâce à ces efforts, les énergies renouvelables représentent aujourd’hui 75 % du carburant utilisé dans les transports publics.

3. La Lituanie et l’efficacité énergétique – L’Association des Autorités locales en Lituanie (ALAL) présente l’initiative de la municipalité d’Ignalina, devenue leader en rénovation de bâtiments grâce à leur efficacité énergétique. Dès 2004, le Gouvernement lituanien approuve un programme de rénovation des bâtiments (publics et à usage d’appartements) afin de réduire les coûts de chauffage annuels cumulés (réduits de 45 %). La particularité de ce programme et de son succès significatif est la décision d’impliquer les autorités locales dans le processus.

4. La Bulgarie et l’achat écologique – La NAMRB (Association nationale des Municipalités de la République de Bulgarie) conclut un accord avec le Fonds national EcoFund pour la mise en œuvre d’achats écologiques dans le régime national de subvention pour les véhicules électriques. L’objectif principal du Fonds est d’encourager les marchés publics verts dans le secteur public, à travers la gestion des ressources financières (provenant notamment du commerce international et de la vente des quotas de gaz à effet de serre, les ressources des gouvernements et autres institutions) pour la protection de l’environnement en Bulgarie.

5. L’Italie et l’économie circulaire – L’association italienne du Conseil des Communes et Régions d’Europe (AICCRE) présente le projet de la région du Frioul-Vénétie julienne, qui a mis en place une initiative en faveur d’une meilleure gestion des déchets. L’entreprise publique A&T2000 s’occupe désormais de la gestion intégrée du cycle des déchets sur le territoire de 50 municipalités de la province d’Udine, ainsi que d’autres régions qui ont ensuite adhéré à ce système. Cette initiative a d’ailleurs reçu le Prix national d’excellence Ricicloni.

Votre Commune est-elle susceptible de vouloir s’inspirer d’une de ces bonnes pratiques? Plus de détails ici.

BON A SAVOIR

Revue rurale de l’UE – Réinventer les opportunités commerciales en milieu rural

La Revue rurale de l’Union européenne portant sur le thème « Réinventer les opportunités commerciales en milieu rural » est parue et disponible en sept langues (français, anglais, italien, espagnol, allemand, polonais et portugais).

publi-enrd-rr-24-2017-fr

Cette édition se penche notamment sur les programmes de développement rural et les bonnes pratiques pouvant être mis en œuvre afin de pallier certains défis liés aux réalités locales, tout en favorisant l’entrepreneuriat rural. La revue présente un large éventail de nouveaux débouchés économiques et nouvelles possibilités commerciales qui émergent de domaines variés, allant de la biotechnologie, à l’économie verte, en passant par l’économie sociale, ou encore les demandes de changement de consommation.

La version PDF en français est disponible ici.

 

La Fédération des Acteurs institutionnels belge (Fiabel) vous présente son site internet

fiabel

Présentation de Fiabel, actualités, activités, ressources… découvrez sans tarder le site internet de la Fédération qui regroupe les associations de villes et communes wallonne (UVCW), bruxelloise (Brulocalis-AVCB) et flamande (VVSG), mais aussi Africalia, l’ARES, l’APEFE, l’Institut de Médecine tropicale, VLIR-UOS, et le VVOB.

Le site internet de Fiabel