2016-07-19

Dans cette newsletter

ACTUALITES

C’est l’été!

Même en mode belge :-) c’est le moment pour nombre d’entre nous de lever le pied et de prendre un autre rythme, ici ou ailleurs… Que ces congés soient actifs ou plus propices au repos et à la détente, nous vous les souhaitons juste comme il faut, avant de nous retrouver à la rentrée, avec de nouveaux projets, événements, recherches de partenaires et bonnes pratiques à vous partager!

Les villes et régions pour les réfugiés – Appel pour une véritable politique européenne commune d’asile

A l’initiative du CCRE, villes et régions sont invitées à signer la pétition à destination des institutions européennes.

L’accueil et l’intégration des réfugiés au niveau local et régional est et reste un défi majeur, que les élus locaux et régionaux réunis à l’occasion du Congrès des Communes et Régions d’Europe à Nicosie en avril dernier souhaitent relever dans le respect des valeurs européennes auxquelles ils sont attachés.

Plus de 150 maires européens et Présidents de Régions ont déjà soutenu cet Appel, que le CCRE invite le plus grand nombre possible d’élus locaux à signer également afin d’en transmettre la liste aux institutions européennes. Ce n’est en effet qu’en joignant nos efforts que l’on pourra faire entendre la voix des collectivités dans la gestion de la crise des réfugiés.

Comment participer?

En signant la pétition sur le site www.change.org ou échangez à ce sujet via les réseaux sociaux, et notamment Twitter.

Pour de plus amples informations à propos de cette campagne: Carlos Mascarell Vilar, Chargé de mission, Gouvernance et Citoyenneté, au CCRE: carlos.mascarellvilar@ccre-cemr.org ou Georgina Mombo, Attachée de Presse: georgina.mombo@ccre-cemr.org.

L’Union, partenaire de la Coopération belge pour les 10 prochaines années

En vue de pouvoir poursuivre ses activités en matière de Coopération internationale communale, l’UVCW, comme tous les acteurs belges de la coopération au développement, a été tenue de se soumettre dans les premiers mois de 2016 à un audit de gestion général très approfondi, dont la préparation a occupé le Service Europe/International plusieurs mois. Il s’agissait là d’un enjeu majeur, puisque du résultat dépendait la faculté pour l’Union de continuer à pouvoir déposer des demandes de financement auprès de la Coopération belge pour les 10 ans à venir.

Quoique le Ministre ait souhaité placer la barre de la réussite à 80 % (ce qui marque un certain degré d’exigence), l’UVCW a dépassé ce niveau, ce dont elle a été officiellement informée par le Ministre, accédant ainsi à l’agrément sollicité.

L’information a été partagée avec les communes wallonnes et africaines partenaires dans le cadre du Programme de CIC, qui se sont réjouies avec nous de cette excellente nouvelle, nous permettant de poursuivre notre fructueuse collaboration au cours de la prochaine phase 2017-2021 du Programme de Coopération internationale communale, dont la proposition de programme pluriannuel doit être déposée à la DGD en septembre prochain.

Programme de Coopération internationale communale

Atelier de programmation belgo-béninois, à Cotonou du 17 au 20 mai 2016

C’est du 17 au 20 mai derniers à Cotonou (Bénin) que se sont retrouvées les communes belges et béninoises partenaires dans le cadre du Programme de Coopération internationale communale (PCIC), pour la tenue d’un atelier de programmation. Les travaux ont visé à déterminer ensemble les nouvelles orientations qui seront suivies pendant la phase 2017-2021 du Programme de CIC.

Photo salleAccompagnées par l’UVCW, les Communes d’Arlon, Bouillon, Huy, Tintigny, Virton, et leurs communes partenaires béninoises ont choisi d’axer leurs actions sur l’objectif spécifique suivant: «D’ici 2021, les communes béninoises auront dynamisé et sécurisé leurs structures et capacités organisationnelles pour la maîtrise (dans la limite de leurs compétences) des ressources financières et une amélioration de leurs capacités de gestion du territoire communal et des services de base aux citoyens».

Pour l’atteindre, les partenaires articuleront leur travail autour des thématiques suivantes:

  • registre foncier;
  • état civil;
  • mobilisation des ressources financières (endogènes et exogènes);
  • gestion des ressources humaines;
  • sécurisation des données et archivage.

Les participants ont également eu le plaisir d’accueillir au cours de leurs débats le Directeur général de l’Etat civil Béninois, M. Konti, qui a pu leur apporter son expertise et contribuer à articuler au mieux les orientations du Programme avec les politiques nationales dans ce domaine.

Enfin, M. le Ministre Lafia, Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, a accueilli une délégation de représentants des partenariats et de l’UVCW qui ont pu l’informer plus avant sur le Programme de CIC, et s’assurer de son soutien à sa mise en œuvre d’ici 2021, dans ses domaines de compétence.

Les partenariats belgo-béninois se sont montrés satisfaits des résultats des travaux, et poursuivront sans aucun doute leur active et efficace collaboration au cours de la phase à venir, en vue de contribuer au mieux aux objectifs fixés ensemble à Cotonou.

Les Communes belges et sénégalaises se rencontrent à Mbour au Sénégal

Les partenaires belgo-sénégalais y ont en effet tenu leur atelier de programmation pour les années 2017-2021, à l’instar de leurs homologues congolais, burkinabè, béninois et marocains.

WP_20160530_17_31_04_ProLa phase en cours (2014-2016) touchant tout doucement à sa fin, les Associations de villes et communes wallonne et bruxelloise (UVCW et AVCB) préparent dès à présent la prochaine phase de programmation (2017-2021), pour laquelle elles devront soumettre au Ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo, leur proposition de programme pour le 30 septembre prochain.

C’est dans ce cadre que les Communes belges et sénégalaises se sont rencontrées, du 30 mai au 2 juin derniers, à Mbour au Sénégal, avec pour objectifs principaux de:

  • procéder collectivement à une auto-évaluation des objectifs et résultats atteints jusqu’à présent, ainsi que de la stratégie et du fonctionnement général du Programme, afin d’en tirer tous les enseignements pertinents pour la prochaine programmation;

  • définir le cadre logique complet pour la période 2017-2021, qui ira en poursuivant le travail mené depuis 2014 dans le domaine du développement économique local, qui se voit cependant complété d’une dimension durable.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’avancée des travaux de la plateforme belgo-sénégalaise et plus largement des orientations futures du Programme de Coopération internationale communale pour les années 2017 à 2021 à travers nos divers canaux (espace International de notre site internet, newsletter internationale – voir la rubrique Newsletters sur notre site internet – Mouvement communal…).

L’Union rencontre l’Association nationale des Communes du Bénin

Le 30 mai dernier – c’est une première – l’UVCW accueillait en ses bureaux le nouveau Président, récemment élu, de l’Association nationale des Communes du Bénin (ANCB).

Les défis sont en effet nombreux pour cette jeune institution qui n’a vu le jour qu’après les premières élections municipales béninoises de 2002. Le premier d’entre eux est très certainement de s’attirer la confiance des communes car elle fut à l’origine créée et subsidiée par les autorités nationales et, quoique les communes béninoises en soient aujourd’hui, sur base volontaire, toutes membres adhérents, elles restent aujourd’hui insuffisamment convaincues des capacités de l’ANCB à réellement défendre leurs intérêts. Il faut dire, comme nous l’exposait son Président, que celle-ci ne dispose que d’un personnel en quantité très limitée, dont les compétences sont à renforcer.

De nombreuses pistes de collaboration avec l’UVCW et les communes wallonnes ont donc été évoquées par l’ANCB lors de cette fructueuse réunion, parmi lesquelles:

  • un appui aux nécessaires plaidoyers qu’il s’agira pour elle de mener auprès des autorités nationales, tels que le transfert minimum de 15 % des ressources de l’Etat vers les communes ou encore la formation à large échelle des agents communaux sur les matières qui sont de leurs compétences;
  • un partage d’expertise entre, d’une part, les coordinateurs communaux béninois soutenus par le Programme de Coopération internationale communale (CIC) et l’UVCW et, d’autre part, les commissions de travail thématiques de l’ANCB;
  • la diffusion par l’ANCB au travers de différents médias (site internet, radio et télévision, séminaires de capitalisation) des progrès accomplis en matière de développement institutionnel au sein du Programme de CIC, l’UVCW ayant à cœur que ces derniers puissent profiter d’une façon ou d’une autre à l’ensemble des communes béninoises.

L’ANCB a d’ores et déjà exprimé son entière satisfaction face à ce programme de coopération entre nos deux institutions, lequel constitue une véritable première, en ce sens qu’il s’agit ici de la première tentative de collaboration directe entre l’UVCW et une association sœur d’un pays africain, dont on ne peut qu’espérer qu’elle sera une réussite et ainsi une source d’inspiration pour les associations similaires dans nos autres pays partenaires.

La télévision nationale burkinabè parle du Programme de CIC!

La télévision nationale burkinabè a en effet couvert la cérémonie d’information et de sensibilisation des citoyens sur le Programme de Coopération internationale communale (CIC) et l’importance de l’état civil qui s’est tenue à la Mairie de l’Arrondissement n°3 de Ouagadougou.

Nous y retrouvons notamment Lasséné Germain Ouedraogo, Coordinateur Pays pour le Burkina Faso dans le cadre du Programme de CIC, ainsi que Boukaré Tonde, Coordinateur de l’Arrondissement n°3 de la Ville de Ouagadougou, où se tenait la cérémonie.

Les Objectifs de développement durable (ODD) sur mobiles et tablettes

Cités et Gouvernements locaux unis (CGLU), la Fédération mondiale des pouvoirs locaux, a en effet lancé au mois de juin dernier, à l’occasion des Journées européennes du développement (JED), une application sur les ODD pour mobiles et tablettes à destination des gouvernements locaux.

Elle se base directement sur la publication « Les Objectifs de développement durable: ce que les gouvernements locaux doivent savoir » et vous permettra de découvrir en quoi les 17 ODD sont tous directement liés au travail quotidien des gouvernements locaux et régionaux, les mieux à même de relier les Objectifs mondiaux aux collectivités locales.

Plus d’infos

« Dix choses que vous ne savez (peut-être) pas sur les collectivités territoriales »

Le CCRE vous dévoile les derniers chiffres issus de sa nouvelle étude sur les collectivités territoriales en Europe.

Le CCRE rassemble près de 130.000 collectivités territoriales réparties dans plus de 40 pays d’Europe. A travers sa nouvelle publication, « Gouvernements locaux et régionaux en Europe: structures et compétences« , le CCRE vous dévoile, outre une carte infographique sur l’Europe locale et régionale, toute une série d’informations relatives à ces collectivités à travers les fiches qui leur sont consacrées.

Saviez-vous par exemple que:

  • ces dernières années, le nombre de collectivités locales en Europe n’a presque pas changé (-1,6%), sauf si on compte la Turquie (-15 %);
  • aujourd’hui, l’Europe est composée de 129.472 villes et municipalités, 1.401 provinces et comtés, et 401 régions;
  • le nombre de régions en Europe a augmenté d’environ 10 % depuis 2012;
  • dans la majorité des cas, les maires sont élus pour un mandat de 4 ans.

La publication, qui a pour but de mettre en avant la diversité territoriale des pays européens et de renforcer la connaissance mutuelle sur le fonctionnement de nos villes et régions, se voit encore complétée d’une vidéo (actuellement disponible en anglais uniquement), intitulée « 10 things you might not know about Europe’s towns and regions » (« 10 choses que vous ne savez (peut-être) pas sur les collectivités territoriales en Europe« ).

AGENDA

Save the date – Interreg Infoday à Tournai, le 22/09/2016

Wallonie-Bruxelles International et le Secrétariat NWE (North-West Europe) organisent, le 22 septembre prochain à l’Office du Tourisme de la Ville de Tournai, une journée d’information sur le programme Interreg.

Cette journée d’information s’adresse à toute personne intéressée, même sans connaissance particulière du programme mais essayant tout de même de venir avec une idée innovante en matière de développement territorial durable justifiant une coopération avec les pays proches.

Le programme et toutes les informations utiles paraîtront un mois avant l’événement, à la fin du mois d’août donc.

Le site de NWEurope

14ème édition de la Semaine européenne des villes et régions (ex-Open Days) du 10 au 13 octobre 2016 à Bruxelles

Sous le thème global « Des Villes et Régions pour une croissance durable et inclusive« , seront déclinés 3 sous-thèmes:

  • une croissance économique durable;
  • une croissance économique inclusive;
  • une simplification des fonds structurels et d’investissement européens.

Au total, quelque 130 ateliers, débats, expositions et activités de mise en réseau sur le thème du développement local et régional s’y tiendront, à destination des fonctionnaires d’administrations régionales et urbaines ainsi qu’à des experts et des universitaires, dans le but d’échanger bonnes pratiques et savoir-faire en matière de développement régional et urbain.

Plus d’infos

APPELS A PROJETS

Programme L’Europe pour les citoyens – Volet 2 – Dernière date limite 2016 le 1er septembre prochain!

La seconde date limite de cette année 2016 pour le dépôt des candidatures dans le cadre du volet 2 « Engagement démocratique et participation civique » du programme L’Europe pour les citoyens est en effet fixée au 1er septembre prochain.

Consulter l’appel à projets sur notre espace Europe-International

Consulter la fiche relative au programme sur notre Espace Europe-International

Prix Unesco 2017 de la ville apprenante

Ce prix vise à récompenser des villes membres du Réseau mondial Unesco des villes apprenantes ayant accompli des progrès sensibles dans la promotion des opportunités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous à travers la mise en oeuvre du Référentiel des villes apprenantes, qui consiste dans diverses mesures, telles que la promotion d’un apprentissage inclusif de l’éducation de base à l’enseignement supérieur, la revitalisation de l’apprentissage au sein des familles et des communautés, l’usage des technologies modernes d’apprentissage.

Plus d’infos

Erasmus+ – Appel à candidatures pour un séminaire de contact en Italie et en Espagne

L’Agence francophone pour l’éducation et la formation tout au long de la vie (AEF-Europe) lance un appel aux candidatures dans le cadre des Activités de coopération transnationales (ACT) du programme européen Erasmus+.

Ces ACT se déclinent sous différentes formes et offrent notamment la possibilité aux organismes actifs dans les domaines de l’éducation et de la formation de rencontrer des partenaires potentiels en vue de déposer un projet Erasmus+, qu’il soit de mobilité ou de partenariat stratégique.

Deux séminaires de contacts sur le thème de l’éducation des adultes sont organisés en 2017:

Les frais de participation à ces séminaires (un représentant par organisme) sont couverts par l’AEF-Europe à hauteur de 95 % (les 5 % restants sont à charge de l’organisme).

N.B. Les séminaires se déroulant en anglais, une connaissance de base de cette langue est nécessaire pour y participer.

Plus d’infos:

Florence Hoolans – Partenariat Stratégique – Erasmus+ – AEF-Europe: Tél. 02 542 62 81 -  florence.hoolans@aef-europe.be

Pour prendre connaissance de l’ensemble des appels à projets en cours (hors appels à projets spécifiques, repris uniquement dans notre newsletter internationale), nous vous invitons à consulter la rubrique Appels à projets de notre espace International.

RECHERCHES DE PARTENAIRES

Jumelage – Commune de San Vito Romano (Italie)

La Commune de San Vito Romano (3.200 habitants) souhaiterait établir des liens de jumelage avec une commune de Belgique, Croatie, Estonie, Malte ou des Pays-Bas entre 1.000 et 20.000 habitants, dans les domaines suivants: éducation, sports, agriculture et affaires rurales. La langue de communication privilégiée est le français.

Plus d’infos: Vanessa Bianchi (AICCRE): bianchi@aiccre.it

Jumelage – Commune de Barcea (Roumanie)

La Commune de Barcea (5.000-20.000 habitants) souhaiterait établir des liens de jumelage avec une commune de Belgique, Allemagne, Suisse, Chypre ou Finlande entre 5.000 et 20.000 habitants, dans les domaines suivants: art et culture, jeunesse, sports, inclusion sociale et services sociaux, développement durable. Les langues de communication privilégiées sont: le français et l’anglais.

Plus d’infos

Jumelage – Commune de Brezina (République tchèque)

La Commune de Brezina (< 1.000 habitants) souhaiterait établir des liens de jumelage avec une commune de Belgique, Autriche, Allemagne, Pays-Bas ou Slovaquie comptant entre 1.000 et 5.000 habitants, dans les domaines suivants: patrimoine, jeunesse, sports, développement durable, agriculture et affaires rurales. Les langues de communication privilégiées sont: le tchèque, le néerlandais, le français, l’allemand et le slovaque.

Plus d’infos

Plus de recherches de partenaires à travers toute l’Union européenne en vous rendant sur le portail Twinning du CCRE!

Coopération décentralisée – Commune d’Allada (Bénin)

La Commune d’Allada (127.000 habitants) souhaiterait établir des liens de coopération avec une commune wallonne dans les domaines suivants: culture, éducation/formation, emploi, environnement, jeunesse, jumelage, ruralité/agriculture, santé.

Plus d’infos

Coopération décentralisée – Commune de Keur Massar (Sénégal)

La Commune de Keur Massar souhaiterait établir des liens de coopération avec une commune wallonne dans les domaines suivants: jumelage, santé, éducation.

Plus d’infos

Coopération décentralisée – Commune de Toviklin (Bénin)

La Commune de Toviklin (87.500 hab.) souhaiterait établir des liens de coopération avec une commune wallonne dans les domaines suivants: éducation, jeunesse, jumelage, patrimoine, environnement, santé.

Plus d’infos

Coopération décentralisée – Commune de Feshi (RDC)

La Commune de Feshi (territoire de 945.000 hab.) souhaiterait établir des liens de coopération avec une commune wallonne dans les domaines suivants: jumelage, jeunesse, ruralité, santé, tourisme.

Plus d’infos

Coopération décentralisée – Commune de Lalo (Bénin)

La Commune de Lalo (120.000 hab.) souhaiterait établir des liens de coopération avec une commune wallonne dans les domaines suivants: éducation, santé, environnement, culture, tourisme.

Plus d’infos

Pour prendre connaissance de l’ensemble des recherches de partenaires reçues (hors appels à projets spécifiques, repris uniquement dans notre newsletter internationale), nous vous invitons à consulter notre banque de données de recherches de partenaires.